«

»

Fév 08

Fiche N°1 : Mémoriser une liste de mots

Remettre la machine en marche !

La mémorisation est un processus que l’on peut entraîner : plus vous vous exercerez , plus vous développerez votre mémoire et même votre créativité .

Pour garder le plaisir de tester ces différents exercices, je les donnerai dans un ordre choisi : du plus facile au plus complexe .

N’essayez pas de brûler les étapes ! Comme il ne vous viendrait pas à l’idée de faire un marathon du jour au lendemain , il est préférable d’avancer pas à pas vers une réussite certaine en terme de mémorisation !

Objectifs :

  • se familiariser avec l’effort de mémorisation ,
  • faire appel à son imagination ,
  • constater que l’on peut apprendre en s’amusant ,
  • reprendre confiance en soi .

Pour qui ?

Pour tous ceux qui veulent améliorer leur mémoire : de l’enfant au senior , en passant par l’adulte .

Déroulement

Apprenons une liste de mots de 10 éléments en 5 minutes maximum , en respectant les 12 principes clés (décrits par Tony Buzan , tout sur la mémoire )

Cette technique est basée sur les liens que vous allez créer entre les choses .

Tout d’abord :

  • Créez une histoire la plus absurde possible et donc amusante. Cette histoire doit relier les 10 choses entre elles .Pour qu’elle soit efficace votre histoire doit :
    • Faire intervenir vos sens ( odeur, vue, toucher, sons , goût) . Décrire le plus possible (couleurs , taille , intensité du son , hauteur du son , ect …)
    • Donner du mouvement à votre histoire ( différents rythmes, actions …). Le cerveau adore le mouvement . Plus il y en aura , plus ce sera facile de mémoriser.
    • Associer à des éléments déjà connus et stables .
    • Faire intervenir un élément sexuel : c’est un domaine où nous avons une bonne mémoire !
    • User d’humour sans modération ! Plus les images seront drôles, absurdes , plus vous vous en souviendrez .
    • Être imaginative ! c’est la base même de cette technique : l’imagination est sans limites ! Servez vous-en !
    • Introduire des nombres , si vous avez besoin d’une notion d’ordre .
    • Utiliser des images symboliques ( panneau stop par exemple) pour l’associer à un concept banal.
    • Mettre en place des séquences ( du plus petit au plus grand par exemple, par couleur, par catégorie, par ordre d’importance , ect…)
    • Positiver ! Les images positives sont plus efficaces . Attention , certaines images négatives peuvent bloquer le processus global de mémorisation. Ayez du plaisir
    • Exagérer ! Plus c’est gros , plus ça marche !

ATTENTION !

Chaque personne étant unique , ce qui parle à l’une peut être complètement silencieuse pour l’autre. Il est donc impératif de laisser la personne créer ses propres associations .

Pour que ce travail soit efficace à 100 % , il faut aussi prendre en compte plusieurs paramètres :

  • L’attention : le degré de vigilance doit être optimal . L’effort conscient que réclame ce processus est important. Il faut donc prévoir de le réaliser dans des moments où vous avez toute votre énergie ! (Evitez le début d’après-midi).
  • La motivation : l’intérêt que vous y portez, le besoin ou la nécessité faciliteront l’apprentissage .
  • L’émotion : la valeur affective que vous lui accordez , votre humeur ou l’émotion ressentie au moment favorisera également le processus . Plus l’émotion est positive plus ce sera facile .
  • Le contexte : l’endroit où se passe l’environnement , l’ambiance, l’environnement , jouent aussi un rôle important .

Exemple

J’ai demandé à 2 de mes ados de mémoriser cette liste de courses , en appliquant la méthode :

 

  • 6 verres
  • 6 œufs
  • du sirop de grenadine
  • une salade
  • du fil dentaire
  • un rôti de bœuf
  • de la litière
  • un cahier
  • une pizza
  • des noix

Ils se sont alors amusés à imaginer ceci :

Ils se trouvent à la porte du magasin , avec dans la main gauche un plateau rouge , dessus 6 verres immenses , bleus et blancs , éblouissants . Dans ces verres il y avait du sirop de grenadine au 3/4 ! Et dans ce sirop flottait , dans chacun des verres , un œuf . En regardant de plus près , le plateau rouge était en fait une pizza , dont l’odeur arrivait jusqu’aux narines , elle était chaude et réchauffait la main . Autour de cette pizza un escargot faisait un sprint (« bip bip ») tout en mangeant de la salade . Dans l’autre main un fil dentaire était accroché à l’index avec un joli nœud , et au bout de ce fil pendait un rôti de bœuf . Sur le dessus de la main une petite souris cassait des noix avec sa queue tout en discutant avec Garfield qui était sur la tête , qui portait une casquette en forme de cahier et tenait sa litière .

Ils ont vraiment pris du plaisir et ont mémoriser sans difficultés la liste !

A vous d’essayer maintenant !

Nous avons choisi une liste de courses pour démarrer , mais vous pouvez l’utiliser pour n’importe quelle liste d’objets ( affaires du cartable , d’une valise , d’une trousse de toilette , ect…) .

Commencez par 10 objets .

Entraînez vous au moins une fois par jour pendant une semaine avant de passer à la fiche n°2. Plus vous allez le faire , plus votre imagination va vous étonner , plus cela vous semblera facile !

Variez les plaisirs !

  • Vous pouvez complexifier ou simplifier l’exercice en jouant sur : les champs lexicaux (mais veillez à utilisser toujours des mots d’objets connus ) .
  • Les quantités (nombres de choses au total , nombre de chaque chose) .
  • L’ordre dans lequel la liste doit être énoncée .

 

Etayage : Si vous avez des difficultés à imaginer dans un premier temps , tentez de préciser au maximum les images visualisées en jouant sur :

  • Les sous-modalités sensorielles ( visuelles , auditives , kinésthésiques , olfactives et gustatives) ,
  • et les variables émotionnelles .
  • ou illustrez par des images ou des dessins votre histoire

N ‘hésitez pas à partager votre expérience en mettant un commentaire !

Laisser un commentaire